« Pour grandir, on a besoin de ses racines », dit Philippe Sarran sur RTL

Philippe Sarran est un homme en quête d’identité. Il a écrit Dites-moi d’où je viens avec Frédéric Veille, journaliste à RTL. Enfant adopté, il y raconte son parcours du combattant pour retrouver sa famille biologique. Malgré une enfance heureuse, il a l’impression qu’il lui manque une partie de lui-même.

« J’ai 50 ans aujourd’hui, je me suis toujours posé la question, en âge d’être papa moi-même, de ce que je répondrai si mon gamin me regarde droit dans les yeux et me demande ‘On vient d’où?' », s’interroge Philippe Sarran.

« Tout au long de ma vie, et celle de mon frère jumeau, on a essayé à plusieurs reprises de trouver nos racines, nos origines. C’est pas mes parents qui m’intéressent, c’est ce besoin d’origines« , explique l’écrivain. « Pour pouvoir grandir et s’établir dans sa vie, on a besoin de ses racines », ajoute-t-il.

La mort du père adoptif comme déclencheur

Né le 24 avril 1967 à Paris, dans le 14e arrondissement, et abandonné au bout de trois mois, Philippe Sarran est adopté avec son frère jumeau en février 1968 après un passage en pouponnière. Un départ de vie dont l’adulte il n’a aucun souvenir adulte. Philippe Sarran apprend à l’âge de six ans qu’il a été adopté.

C’est d’abord incompréhensible pour nous. Notre père adoptif physiquement, nous ressemblait étrangement, ce qui était très troublant pour nous », explique-t-il. Une forme de filiation existait donc malgré tout. La mort de ce père est le déclenchement de ses recherches.

Des lois déconnectées de la réalité

Il découvre en 2001 que sa mère est une escort girl et son père un truand corse assassiné, et surtout que sa mère est une habituée des abandons puisqu’il a cinq frères et sœurs, dont Mireille, qu’il retrouve. Concernant sa mère biologique, « elle ne m’intéresse pas », « elle ne m’aurait rien apporté », assure Philippe Sarran.

Ce livre, c’est aussi le récit du parcours du combattant des enfants qui veulent retrouver leurs origines. « On se frotte à une institution, à des lois que je trouve complètement déconnectées de la réalité », se désole Philippe Sarran. « Ce mal-être, on ne le considère jamais », confie l’enfant adopté.

Adoption : « Pour grandir, on a besoin de ses racines », dit Philippe SarranCrédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP |
Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée :  | Date : 

Source : www.rtls.fr

Facebook La Voix Des Adoptès

Bonjour,
L'équipe des bénévoles de Tours vous souhaite un magnifique été ☀️
Nous vous laissons avec un petit message .
Mais en attendant nous restons disponibles sur facebook ou par mail à tours@lavoixdesadoptes.com

#teamtours 💋
... LireSee Less

Voir sur Facebook

La Cellule France se prépare à revenir pour vous avec une nouvelle équipe. Plus motivée que jamais pour accompagner les adoptés né(e)s et adopté(e)s en France dans leurs démarches de recherches, être à l’écoute de leur doute, leur questionnement, proposer des groupes de paroles... bref que vos démarches se fassent dans les meilleures conditions possibles ☺️
Facebook: https://www.facebook.com/groups/lavoixdesadoptes.france/?ref=share

france@lavoixdesadoptes.com

À très vite !!!!!!
... LireSee Less

Voir sur Facebook

Samedi 27 Juin 2020 à 17h00

Facebook live depuis le groupe « adoptés de Colombie - la Voix des Adoptés ».

La Cellule Colombie vous donne RENDEZ-VOUS pour un atelier cuisine live d’Empanadas, depuis la Colombie avec la Finca Tukawa dans le Quindìo 🥟🇨🇴✨
Avec Clara Lecrosnier, Edouard Dupont, Cam DelTru, Laetitia Sofia SG et Marie Charnal
Participez en même temps que nous, il vous faut comme ingrédients :
👨🏽‍🍳 De l'huile végétale pour frire.
👨🏽‍🍳 LES USTENSILES
- 1 récipient pour préparer et laisser reposer la pâte,
- 1 casserole pour faire cuire les pommes de terre,
- 1 poêle pour faire cuire le reste de la farce avec une spatule et on pourra réutiliser la casserole pour faire frire les empanadas.
👨🏽‍🍳 LA PÂTE
- 1 tasse et demi de farine de maïs précuite jaune,
- 2 tasses d'eau,
- 1 cuillère d'huile végétale,
- 1/2 cuillère de sel
👨🏽‍🍳 LA FARCE
- 2 tasses de pomme de terre pelées et coupées en cube,
- 1 cube de bouillon de poule,
- 1 cuillère d'huile d'olive,
- 1/4 de tasse d'oignon blanc coupé en petits morceaux,
- 1 tasse de tomates coupées en morceaux, - 1/2 cuillère à café de sel,
- 1/4 de tasse d'oignon long (oignons nouveaux) coupé en petits morceaux,
- 2 cuillères de coriandre fraîche coupée en morceaux,
- 2 cuillères de poivron rouge coupé en morceaux,
- 1/4 de cuillère à café de poivre noir,
- 125g de viande hachée au choix (boeuf, porc ou poulet)
👨🏽‍🍳 SAUCE PICANTE (salsa aji) :
- des piments,
- de la coriandre,
- du citron vert,
- de l'oignon long
-------------------------
Avec notre partenaire
Tukawa Hostel - Finca Cafetera
https://www.facebook.com/tukawa.hostel
Atelier animé depuis la Finca, avec Mathieu Olv, Camille le Mentec et Leo.
WhatsApp : +57 304 2029148
... LireSee Less

Voir sur Facebook

https://youtu.be/x5sawCggn5Y

Merci de ton soutien Noëlie Goma
... LireSee Less

Voir sur Facebook
Aller à la barre d’outils