La Blessure d’Abandon

En tant qu’adopté, une séparation d’avec son milieu d’origine, sa mère d’origine, a eu lieu, et peut être vécue comme une blessure avec des conséquences durables.

Nancy Newton Verrier, mère adoptive et psychologue états-unienne, parle de “blessure primitive” (Primal Wound) de l’adopté pour définir la blessure de séparation de l’adopté d’avec sa mère d’origine.

Cette blessure enfouie à l’intérieur de nous, et liée au traumatisme conscient ou inconscient que nous avons vécu bébé/enfant, peut toujours exister et nous n’en guérirons pas totalement. Mais ce qui est sûr, c’est que nous pouvons/devons apprendre à vivre avec pour avancer. Il faut apprendre à se relever, lever la tête, regarder devant. Et faire preuve de résilience, en s’appuyant sur une force d’esprit incroyable qui va nous imposer d’agir et reprendre le contrôle de soi.

Mais outre cette blessure primitive (d’intensité et d’importance variable), d’autres blessures d’abandon ont pu être subies dans le parcours pré-adoptif : séparation d’avec d’autres personnes de la famille d’origine, d’avec une famille d’accueil, d’avec des personnes auxquelles l’adopté s’était attaché dans un orphelinat, d’avec son pays , son environnement, etc.

Par essence, puisque nous avons été séparés de notre mère biologique, que nous pouvons avoir vécu de la maltraitance psychologique, physique, des conflits, du stress, que nous avons été privés d’affection, voire de soins, il est indéniable que nous en conservons des traces intérieures qui s’exprimeront de manière plus ou moins forte selon les individus.

S’agissant de nos blessure(s), primitive (‘primal wound’) ou secondaires, l’important sera de cicatriser. Connaître la cause de la blessure est certes utile mais fort heureusement pas indispensable pour les soins et la cicatrisation elle-même. Et ceci est d’autant plus important et rassurant qu’il ne sera pas toujours possible d’avoir des données fiables ou des informations précises sur le passé pré-adoptif.

Quoi qu’il en soit, il faudra du temps et de l’investissement : la guerre et la paix ne se gagnent pas en un jour…

Et idéalement, il faudrait arriver à accepter la cicatrice pour ce qu’elle est : une caractéristique parmi d’autres, qui ne nous définit pas entièrement et ne nous condamne pas à vie au malheur.

Quels que soient le passé et les blessures passées, un adopté  doit pouvoir apprendre à compter sur ses propres ressources et celles d’autres adoptés, afin qu’il puisse travailler sur ses capacités de résilience et tendre vers le bonheur dans son existence.

Pour aller plus loin…

L’enfant adopté: comprendre la blessure primitive, Nancy Newton Verrier

Le site de Nancy Newton Verrier
www.nancyverrier.com

Facebook La Voix Des Adoptès

La Cellule France se prépare à revenir pour vous avec une nouvelle équipe. Plus motivée que jamais pour accompagner les adoptés né(e)s et adopté(e)s en France dans leurs démarches de recherches, être à l’écoute de leur doute, leur questionnement, proposer des groupes de paroles... bref que vos démarches se fassent dans les meilleures conditions possibles ☺️
Facebook: https://www.facebook.com/groups/lavoixdesadoptes.france/?ref=share

france@lavoixdesadoptes.com

À très vite !!!!!!
... LireSee Less

Voir sur Facebook

Samedi 27 Juin 2020 à 17h00

Facebook live depuis le groupe « adoptés de Colombie - la Voix des Adoptés ».

La Cellule Colombie vous donne RENDEZ-VOUS pour un atelier cuisine live d’Empanadas, depuis la Colombie avec la Finca Tukawa dans le Quindìo 🥟🇨🇴✨
Avec Clara Lecrosnier, Edouard Dupont, Cam DelTru, Laetitia Sofia SG et Marie Charnal
Participez en même temps que nous, il vous faut comme ingrédients :
👨🏽‍🍳 De l'huile végétale pour frire.
👨🏽‍🍳 LES USTENSILES
- 1 récipient pour préparer et laisser reposer la pâte,
- 1 casserole pour faire cuire les pommes de terre,
- 1 poêle pour faire cuire le reste de la farce avec une spatule et on pourra réutiliser la casserole pour faire frire les empanadas.
👨🏽‍🍳 LA PÂTE
- 1 tasse et demi de farine de maïs précuite jaune,
- 2 tasses d'eau,
- 1 cuillère d'huile végétale,
- 1/2 cuillère de sel
👨🏽‍🍳 LA FARCE
- 2 tasses de pomme de terre pelées et coupées en cube,
- 1 cube de bouillon de poule,
- 1 cuillère d'huile d'olive,
- 1/4 de tasse d'oignon blanc coupé en petits morceaux,
- 1 tasse de tomates coupées en morceaux, - 1/2 cuillère à café de sel,
- 1/4 de tasse d'oignon long (oignons nouveaux) coupé en petits morceaux,
- 2 cuillères de coriandre fraîche coupée en morceaux,
- 2 cuillères de poivron rouge coupé en morceaux,
- 1/4 de cuillère à café de poivre noir,
- 125g de viande hachée au choix (boeuf, porc ou poulet)
👨🏽‍🍳 SAUCE PICANTE (salsa aji) :
- des piments,
- de la coriandre,
- du citron vert,
- de l'oignon long
-------------------------
Avec notre partenaire
Tukawa Hostel - Finca Cafetera
https://www.facebook.com/tukawa.hostel
Atelier animé depuis la Finca, avec Mathieu Olv, Camille le Mentec et Leo.
WhatsApp : +57 304 2029148
... LireSee Less

Voir sur Facebook

https://youtu.be/x5sawCggn5Y

Merci de ton soutien Noëlie Goma
... LireSee Less

Voir sur Facebook
Aller à la barre d’outils