Convention de La Haye
01 juillet 1999

Adoption depuis 1980 – 2017
6 316

Qu'est ce qu'une Cellule de l'Association ?

Depuis sa création en 2005, l’association la Voix des Adoptés a toujours fait en sorte de proposer des moments privilégiés entre personnes adoptées d’un même pays d’origine. Car au delà du sujet de l’adoption, nous pensons que ces personnes ont beaucoup de choses à partager entre elles: l’attrait et l’intérêt pour leur pays de naissance, la volonté de se réapproprier une culture, une langue, des traditions, la nécessité d’échanger des contacts et des dispositifs intéressants dans le cadre de la recherche des origines, et plus généralement, se constituer leur réseau. 

Pour permettre à ces moments d’exister, l’association a donc créé quelques cellules par pays d’origine dès qu’un bénévole, né dans ce pays, est volontaire pour animer cette cellule. Chaque cellule dispose de son mail, de sa page Facebook et organise en fonction de ses moyens humains des rencontres au long de l’année. En fonction des informations dont elle dispose, et de son expérience, chaque cellule peut informer les adoptés sur les dispositifs existants pour la recherche des origines. 

La cellule Brésil de la Voix des Adoptés

  • Soutient les adoptés souhaitant raconter leur histoire, parler de leurs questionnements ou de leurs doutes. Les bénévoles prodiguent une écoute attentive et invitent ces adoptés aux groupes de parole dans les antennes de la VDA.
  • Organise une fois par an une demi-journée spéciale pour les adoptés du Brésil. Cet événement permet aux adoptés du Brésil de se retrouver dans une ambiance culturelle brésilienne et d’échanger autour de thèmes sur l’adoption et sur la recherche des origines. Depuis 2018, la cellule Brésil collabore activement avec le Consulat général du Brésil à Paris, partenaire incontournable de notre association.
  • Apporte une aide sur la partie administrative notamment la traduction des documents légaux afin d’aider les adoptés dans leurs demandes de passeport, l’enregistrement des enfants, la carte d’électeur… Avec dans certains cas, accompagnement au Consulat.
  • Anime une page Facebook

La Recherche des Origines au Brésil

Toute recherche des origines dans un pays étranger doit commencer, dans la mesure du possible, par réunir tous vos dossiers en France. Par expérience, ils peuvent contenir des éléments complémentaires les uns aux autres.

  • le dossier conservé par le(s) parent(s) adoptif(s);
  • le dossier archivé par l’Organisme autorisé par l’adoption (dit OAA) ou par l’Agence Française de l’Adoption (dite AFA), si votre/vos parent(s) est/sont passé(s) par un de ces deux opérateurs;
  • le dossier archivé dans le conseil départemental où habitai(en)t vos/votre parent(s) lors de votre arrivée en France (comment demander votre dossier au département)

La loi brésilienne prévoit dans sa constitution le droit à l’accès aux origines. L’accouchement sous X n’existe pas dans ce pays.

Retrouver les origines commence par vouloir connaître la totalité de son histoire, qui existe de fait dans les dossiers de la justice brésilienne.

Quand l’abandon et l’adoption passent par les voies légales, ce qui est le cas dans la majorité des cas, il peut y avoir jusqu’à trois dossiers par enfant: un dossier avec toute son histoire depuis la décision de justice dans l’enfance, un autre avec la déchéance de l’autorité parentale et, le dernier, celui de l’adoption proprement dite.
Hélas, le Brésil qui reconnait ce droit dans sa constitution, ne le met pas vraiment en pratique du fait qu’il n’existe pas de dispositif officiel organisé pour accomplir cette mission.

  1. Le cabinet de l’Attaché de la Police fédérale du Brésil à Paris met à disposition un programme de soutien à l’identification de parents biologiques de brésiliens qui ont été adoptés par des familles étrangères. Une demande à l’Attaché de la Police Fédérale à Paris qui fait recherches concrètes pour localiser la famille peut aboutir. Une fois la recherche réussie, l’Attaché de la Police Fédérale contacte par téléphone un ou plusieurs membres de la famille et demande s’ils acceptent d’être mis en contact avec l’adopté.
  2. La Voix des Adoptés propose aux adoptés brésiliens recherchant leur origine, d’intégrer un dispositif de recherche. Ce dispositif a été conçu et réalisé par Anna Mello, Psychologue clinicienne au sein du Tribunal pour enfant à Sao Paolo et notre association. Il a pour objectif de faciliter les recherches de la famille biologique en proposant un accompagnement à la fois en France (par la VDA) et au Brésil (par Anna Mello). L’adopté est orienté et aidé au cours de ses recherches et Anna Mello propose bénévolement de désarchiver le dossier, aider à localiser la famille et traduire documents et conversations si nécessaire. L’accès à ce dispositif requiert uniquement une adhésion annuelle à l’association. Aucun frais de prestation n’est demandé à la personne adoptée.
  3. Les adoptés du Brésil qui pensent être concernés par les adoptions irrégulières dites « à la brésilienne » (inscriptions du nom des parents adoptifs sur l’acte de naissance original, aucun agrément) peuvent aussi contacter l’association Brazil Baby Affair qui intervient en soutien de ces adoptions particulières.

La Voix des Adoptés et le Consulat Général du Brésil travaillent actuellement sur un partenariat officiel afin d’aider plus efficacement les adoptés du Brésil en recherche de leur famille biologique. Ce rapprochement a déjà donné lieu à une actualisation du site internet du Consulat de Brésil avec une page dédiée aux adoptés de ce pays et avec des informations traduites en français sur les démarches administratives et la recherche des origines.

Discours de Aude Crespel- Douay, responsable cellule Brésil.
Le 05 mai 2018 à l’Ambassade du Brésil à Paris »

Histoire de l’adoption au Brésil depuis les années 1970

« Il y a deux histoires concomitantes

  • L’adoption « traditionnelle » et légale

En 1980, le Brésil est le 4è pays pour l’adoption internationale. Il y a un décroissement dans le milieu des années 1990 suite à l’adoption de la loi dite loi « du statut de l’enfant et de l’adolescent ». En effet, cette loi préconise que l’enfant reste dans sa famille voire dans sa communauté d’origine. Le Brésil favorise maintenant l’adoption intra-nationale avec à ce jour environ 27000 Brésiliens candidats à l’adoption et à peu près 8000 enfants adoptables.

Du reste, c’est pour cela qu’en France, il y a eu 95 adoptions d’enfants Brésiliens en 2006, 39 en 2008 et 13 en 2010. Le chiffre reste stable depuis quelques années avec une trentaine d’adoptions par des Français. Il y a 300 adoptions par an d’enfants Brésiliens à l’international aujourd’hui.

A l’époque de l’approbation de la loi, plusieurs juristes ont protesté en faveur de l’adoption internationale. Ils estimaient que l’adoption était un acte de générosité et que l’enfant issu d’un milieu défavorisé devait être adopté par des personnes provenant de pays riches où il serait élevé « comme un prince, avec tout le confort et les soins médicaux. »

Dans le camp adverse, d’autres défendent l’idée de garder  « la culture d’origine, les racines, la patrie et les valeurs de l’enfant ».

A aucun moment finalement ne semble se poser la question de la possibilité pour les familles biologiques de garder leur enfant. Les jugements en faveur de la déchéance de l’autorité parentale sont émis à la discrétion des juges ; la pauvreté étant l’une des principales causes de cette déchéance d’autorité parentale.

Pour rappel, les données de l’Institut Brésilien de géographie et statistique montrent que 50 millions de Brésiliens vivent en dessous du seuil de pauvreté, soit 25% de la population, dont 17 millions sont des enfants de moins de 14 ans.

  • Les adoptions illégales

Suite aux premières adoptions internationales dans les années 1970, les familles biologiques commencent à parler de « commerce de bébés ». Et ce, surtout au milieu des années 80. Les avocats intermédiaires peuvent toucher jusqu’à 10000 dollars par enfants.

Dans la décennie 1980-1990, + de 10000 enfants ont été trafiqués, presque 3 enfants/jour !

Les adoptants ne sont pas toujours au courant et les familles biologiques peuvent être dupées par des intermédiaires peu scrupuleux.

  • L’adoption à la brésilienne

L’adoption à la brésilienne est le fait de ne pas enregistrer la naissance d’un enfant dans les formes. De modifier le nom des parents, de falsifier l’acte de naissance et ce, sans passer par les voies légales. C’est ainsi que l’enfant devient l’enfant biologique de ses parents adoptifs. De ce fait, l’enfant n’est pas considéré comme étant adopté. Nombreux sont ceux qui apprennent leur adoption sur le tard, voire qui ne l’apprennent pas du tout !

La loi du 12 octobre 2009, dite « lei da adoção » considère l’adoption à la brésilienne comme un « crime contre l’état de filiation ». La peine encourue quand ce crime est avéré peut aller de 2 à 6 ans de réclusion. Au-delà de l’acte d’adoption, qui peut être perçu comme un moyen plus facile d’avoir un enfant, cela ouvre aussi la voie à d’autres crimes tels que le trafic d’enfants. Cette négation des origines quant à elle a été reconnue par les professionnels comme provoquant chez ses enfants des « dommages psychologiques irréversibles ».

Groupe SocialNet-VDA
Contact
Facebook
Recensement-bresil

Responsable Cellule
Aude

Bénévoles Cellule
Judith, Jocelyn, Colin, Anderson

Le Brésil
Amérique du Sud

Capitale
Brasilia

Langue officielle
Portugais

Chef de l’Etat
Michel Temer

Nature du régime
République présidentielle fédérale

Anna Mello, correspondante VDA au Brésil interviewée par la radio RFI (mai 2018)

Site du Consulat / Page brésiliens adoptés
Consulter

Remerciements de la Consul du Brésil (Paris) aux adoptés brésiliens – Journée du 05 mai 2018

Le dispositif  » recherche des origines »
Origine du projet

Le dispositif  » recherche des origines »
Pourquoi ce projet ?

Demander à recourir au dispositif de recherche des origines
bresil@lavoixdesadoptes.com

Répondez à notre enquête sur le recensement des adoptions illégales au Brésil

Recensement-bresil

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

Membres récemment actifs

Illustration du profil de Debbra Tazewell
Illustration du profil de Nyfaa
Illustration du profil de Yaelle
Illustration du profil de Audrriii
Illustration du profil de Gabrielle
Illustration du profil de La Voix Des Adoptés
Aller à la barre d’outils